Tribunal administratif : le recrutement à la Région Guadeloupe de Frédéric Théobald annulé

justice
Frédéric Théobald
©Guadeloupe La 1ère
Le 7 décembre dernier, le tribunal administratif de la Guadeloupe a annulé le recrutement de Frédéric Théobald à la Région Guadeloupe. C’est le syndicat UE Territoriaux qui a fait un recours. Les juges estiment que son affectation, au sein de la collectivité, ne correspond pas à a fiche de poste.

La procédure de nomination de Frédéric Théobald a été jugée "irrégulière", par le Tribunal administratif de la Guadeloupe, qui a rendu sa décision au sujet de son recrutement, au sein de la région Guadeloupe.
Il y a un défaut de correspondance, entre l’affectation et la publication du poste, sur lequel le champion cycliste et actuel président du Comité régional de cyclisme des îles de Guadeloupe a été recruté, directement par la collectivité régionale, en novembre 2019.

Le syndicat Union des Experts Territoriaux a saisi la justice, en 2020, parce qu’il a relevé que la publicité n’a pas été correctement faite. Une publicité qui est obligatoire, au centre de gestion. Mais elle ne correspondrait pas à la réalité des fonctions occupées par l'intéressé.

La Région Guadeloupe a argumenté et s’est défendue. Il y a eu publicité, selon la collectivité, et Frédéric Théobald a été intégré, en tant que gestionnaire, au sein du service des sports de la collectivité.

Mais les juges ont relevé que cette publicité était faite pour une création de poste et non pour un poste vacant à pourvoir. En l'occurrence, il est là question d'un emploi de responsable du Vélodrome/Hall des sports et non de gestionnaire en charge de la politique sportive de la Région.
Une différence importante, quand on sait que le responsable dirige et que le gestionnaire exécute.
Il n’y a donc pas de correspondance, entre le poste d’affectation réel et l’avis de poste publié.

Après l'audience du 23 novembre dernier, le tribunal a tranché et a annulé le recrutement, le 7 décembre 2021. La défense peut encore faire appel de ce jugement.