Tribune du Professeur Serge Romana : "La campagne de vaccination imaginée et dirigée par les ARS est un désastre"

coronavirus
Covid 19
La propagation du Covid-19 est loin d'être endiguée. ©FTV
Une tribune du Professeur Serge Romana tente d’expliquer le désastre de la quatrième vague Covid chez nous et salue le travail des soignants dans un contexte sans précédent.

Il y a un an, la Guadeloupe était touchée massivement par le variant Delta du Covid-19. Notre système hospitalier était à l’époque saturé et le taux de mortalité atteignait des records dans la population.

Un an plus tard, certains tentent de dresser le bilan de ce qu’il s’est passé dans notre département. Méfiance par rapport à la vaccination, incidence des réseaux sociaux ou encore défiance envers la classe politique. La Guadeloupe a payé un lourd tribut à cette épidémie. Aussi, le généticien et chef de service au laboratoire d’histologie, d’embryologie et de cytogénétique à l’hôpital Necker, Serge Romana, a publié une tribune parue sur Internet. Une tribune pour tenter d’expliquer ce qu’il qualifie de désastre sanitaire chez nous.

Des morts qui auraient pu être évités en Guadeloupe et en Martinique

Il y a un an quasiment jour pour jour, le Pr Romana, parcourait les médias et multipliait les interviews appelant, la population à faire confiance au vaccin contre le Covid. Ce Guadeloupéen généticien de renom, revient dans un texte publié le 11 août dernier, sur cette période difficile pour notre département. Dans un long texte, il expose, selon lui, les raisons de ce fiasco sanitaire qui aura plongé des centaines de familles guadeloupéennes dans la tristesse. Selon lui, les morts auraient pu être évités en Guadeloupe et en Martinique car la campagne de vaccination, lancée par l’ARS, est un désastre. Serge Romana dénonce la circulation d’idée s’appuyant sur une situation sociale déjà difficile dans nos régions. 

Dans un contexte de quête identitaire aiguë, tout ce qui est préconisé par l’hexagone est suspect, voire rejeté, par principe.

Serge Romana

- tribune du 11 août sur son site internet

"La multicrise, la manipulation faite par certains syndicats nationalistes, voire certains médias"... pour Serge Romana, la crise Covid a révélé une peur du vaccin bien plus grande que la peur de l’épidémie en Guadeloupe. Mais un an plus tard, force est de constater que le Delta a tué en Guadeloupe. Le généticien qui tient tout de même à valoriser les soignants aux Antilles qui malgré les difficultés ont fait face.

Ces soignants réunis dans le collectif Covid Urgence Outremer mais aussi ceux qui, dans les CHU de Guadeloupe et de Martinique, ont lutté aux côtés des malades.

Serge Romana, les appellent ‘’l’honneur des Antilles’’ et exhorte chacun, en fin de tribune, à reconnaître leur travail. Et de conclure, ‘’Dans l’enfer de la Covid-19, ils ont tenu et tiennent encore’’