Triste matin de Noël : Trois jeunes perdent la vie dans un accident à Capesterre Belle Eau

accidents
Accident à Four à Chaux
Il n'était pas encore minuit lorsqu'une voiture s'est emballée à la sortie de Capesterre Belle Eau en direction de Goyave. A l'intérieur sept jeunes avaient pris place. L'accident a fait trois morts et trois blessés graves. Et toute une communauté sous le choc

Il est 23h43, sans qu'on ne sache pourquoi, la voiture, un pajéro, sort de la route, fait plusieurs tonneaux et vient terminer sa course folle sur le bas côté de la route.
A l'intérieur, c'est un véritable drame. Les occupants du véhicule ont été particulièrement secoués et ont été éjectés. Trois sont décédés sur le coup. Les secours retrouvent quatre autres personnes dans un état grave.

Beaucoup d'interrogations se posent quant aux circonstances réelles de cet accident. Dans un premier temps, les éléments trouvés dans et autour du véhicule laissent penser que les occupants consommaient de l'alcool pendant leur trajet. Des accessoires de Noël permettent d'imaginer qu'ils allaient ou qu'ils revenaient d'une fête.
Pour autant, rien n'explique encore l'emballement de la voiture. Seul véhicule en cause dans l'accident, son conducteur pourrait avoir tenter d'éviter un piéton. On ne sait pas non plus si toutes les personnes trouvées sur place étaient effectivement dans le véhicule. 
L'enquête aura à déterminer tous ces éléments et donner des réponses à ces questions. Les premiers éléments de l'enquête de gendarmerie indiquent que le conducteur était un jeune de 20 ans qui avait d'ailleurs fait un accident 15 jours plus tôt et conduisait donc le Pajéro de son père.
Lui et deux autres jeunes femmes de 15 et 20 ans sont donc décédés. Les autres victimes ont entre 19 et 24 ans. Les enquêteurs se demandent d'ailleurs si l'homme de 24 ans n'était pas un piéton qui se trouvait sur le bas côté de la route au moment de l'accident.
En attendant, depuis l'annonce du drame, le site de l'accident est devenu un lieu de recueillement pour tous ceux qui connaissaient les victimes et qui aujourd'hui déplorent leur disparition.

Lieu de recueillement
©G. Blanquet

L'accident survient alors que, deux jours plutôt, les services de l'Etat avaient appelé tout un chacun à la prudence sur les routes où, depuis le début de l'année, 60 personnes ont perdu la vie.
Un appel à la prudence qui n'aura pas suffit. Désormais, le chiffre est de 63 morts sur les routes de la Guadeloupe pour cette année 2021.

Franck Aristide Guadeloupe La 1ère