Un jeune danseur guadeloupéen remporte le concours national de danse classique

danse
Lenny Terriat, lauréat du concours national de danse classique
Lenny Terriat, lauréat du concours national de danse classique entouré de Solenn Etienne, étudiante à la Alvin Ailey School (à gauche), Xavier Chasseur-Daniel, danseur classique et professeur et Oxanna Etienne, danseuse. ©DR
Lenny Terriat a remporté le premier prix au concours national de danse classique, jeudi 26 mai 2022 à Montpellier.

Croire en ses rêves, c'est le leitmotiv de Lenny Terriat. Le jeune danseur guadeloupéen de 11 ans, lauréat du concours régional en février dernier s'est envolé pour le concours national qui a eu lieu du 25 au 28 mai dernier, à Montpellier.

Repéré par des professionnels de l'opéra de Paris et la Scala de Milan, il pourrait embrasser une carrière de danseur professionnel.

C'est à l'âge de 4 ans que le jeune homme foule pour la première fois le parquet d'une salle de danse. Et tout de suite, il attrape le virus. A tel point qu'aujourd'hui, Lenny vit et respire danse classique. D'autant qu'il est naturellement doué. Il a une ligne de danseur, un "joli pied", "il a la souplesse", "et ce qui est important chez les danseurs, c'est le rebond", explique Joëlle Wargnier, le professeur de Lenny. Des qualités innées accentuées par le travail. Tous les mercredis, l'adolescent est présent à son cours de danse, prêt à se dépasser. 

Des efforts payants, puisque Lenny, après avoir été lauréat du concours régional a pu se mesurer à d'autres danseurs, dans l'Hexagone, à l'occasion du concours national de danse classique. 

C'est donc accompagné de son autre professeur, le danseur classique guadeloupéen Xavier Chasseur-Daniel, que Lenny a fait le déplacement.
Sous l'aile de son recruteur, danseuse formée à l'Opéra de Paris, il a suivi un entraînement et une remise en forme. Une préparation physique intense.

Et c'est entouré de son équipe, Xavier Daniel-Chasseur, Solenn Etienne, qui étudie à la Alvin Ailey School (l'école de danse Alvin Ailey) à New-York, formée à l'espace danse Wargnier, que Lenny est monté sur la scène du Corum, le palais des Congrès de Montpellier, le 26 mai dernier.
Le "petit rat" a donné le meilleur de lui-même. 

Prestation de Lenny Terriat au concours national de danse classique, 26 mai 2022 ©DR

Et il a visiblement impressionné les juges qui lui ont attribué le premier prix. Une distinction qui vient récompenser le dur labeur de Lenny. 

Mais l'aventure pour le jeune danseur ne s'arrêtera pas là. Il aura le privilège d'apprendre et de danser avec des pointures. De belles opportunité. Et l'occasion de se rapprocher de son rêve étoilé...