Un nouveau protocole sanitaire dans les établissements scolaires pour contrer la circulation des variants du Covid-19

coronavirus
Classes primaires avec masques
©Académie de Guadeloupe

Depuis ce lundi 1er février, le gouvernement a décidé de renforcer le protocole sanitaire dans les établissements scolaires. On fait le point sur les nouvelles mesures. Une évolution pour faire face à la menace des variants en France et l'évolution du nombre de cas positifs au Covid-19

"Le présent protocole sanitaire intègre les évolutions rendues nécessaires par l’évolution et la circulation du virus constatée en janvier 2021 et notamment le contexte d’émergence de variants", indique le document (cliquez ici pour le consulter). 

Le port du masque de catégorie 1 obligatoire

 

Cette obligation s'impose à toute la communauté scolaire : enseignants, personnels éducatifs et élèves, tous doivent désormaos porter des masques chirurgicaux grand public de catégorie 1. Cependant, un délai est accorder aux familles pour se les procurer. Elles ont en effet, jusqu'au 8 février pour acheter ces nouveaux masques.

Un cas de variant entraîne la fermeture de la classe

 

Depuis ce lundi 1er février, lorsqu'un cas de variant anglais est identifié dans une classe, cette dernière est immédiatement fermée, qu'il s'agisse d'un personnel ou d'un élève. Jusqu'à présent, il fallait trois personnes contaminées pour fermer une classe. 
S'il ne s'agit que d'une suspicion, et en attendant le résultat du séquençage, la fermeture de la classe se fera au cas par cas et en concertation avec l'ARS, la préfecture et le ministère.
Dans ce cas-là, une opération de dépistage massif de l'établissement, devra être menée.

Les cas contacts en maternelle

Désormais, le nouveau protocole prévoit également que dès qu'un cas de contamination au Covid-19 est confirmé dans une école maternelle, cela engendre que tous les élèves de l'école maternelle sont désormais cas contacts.

Le personnel encadrant n'est pas concerné par cette mesure puisque porteur du masque. Néanmoins, si trois cas positifs sont décelés dans une seule classe, les encadrants sont alors automatiquement déclarés comme cas contacts.

Dans les classes primaires tout comme dans le secondaire, où le masque est déjà obligatoire pour tous, la présence de trois élèves positifs dans une classe implique que tous leurs camarades sont immédiatement considérés comme cas contacts, ainsi que leurs professeurs.

Distanciation physique
 

A partir du 8 février, la distance à la cantine doit obligatoirement être portée à deux mètres. Il ne s'agit donc plus d'une recommandation mais bien d'une obligation.

Renforcement de l'aération des pièces 

L'aération des salles de classe doit désormais se faire chaque heure, pendant quelques minutes, et non plus toutes les deux heures.

Pour voir la note du gouvernement sur ces modalités pratiques et protocole sanitaire

Les Outre-mer en continu
Accéder au live