Un plan d’action d’accompagnement des entreprises en sortie de crise

économie
Aides aux entreprises
©CCIIG
Volonté de l'Etat portée par les ministres de l'économie et de la Justice, ce plan doit permettre d'accompagner toutes les entreprises, notamment celles que la crise a affaiblies, face aux difficultés financières qu’elles peuvent encore rencontrer. En Guadeloupe, il est porté un comité départemental

Récemment mis en place et présidé par le Préfet et le Directeur régional des finances publiques, ce comité départemental de sortie de crise de Guadeloupe, associe les principaux acteurs locaux de l'économie à la démarche initiée par l'Etat : Banque de France, URSSAF, services de l’État, organismes consulaires (CCI, CMA), représentants des entreprises, tribunal de commerce, ordre des experts comptables, banque publique d’investissement. Le conseil régional, le Procureur de la République, le bâtonnier de l’ordre des avocats ainsi que
toute autre personne sur demande du président peuvent y être associés.

Et dès leur première réunion, ils ont pu se donner une feuille de route afin de : 

• détecter de manière anticipée les fragilités financières des entreprises : il est essentiel de pouvoir identifier au plus tôt les entreprises fragiles afin de les sensibiliser sur les aides, les mesures et les procédures susceptibles de leur apporter le soutien dont elles ont besoin.

• orienter les entreprises en situation de fragilité vers le meilleur dispositif : un conseil et une réponse adaptée doivent être apportés rapidement à chaque entreprise qui exprimerait le besoin d’être accompagnée, et notamment à celles dont la fragilité financière aura été identifiée.

• proposer à chaque entreprise une solution adaptée à sa situation. Il

Une réunion qui leur a aussi donner l'occasion de faire un premier bilan sur la situation économique en Guadeloupe et singulièrement dans les îles du Nord.

D'ores et déjà, les membres du comité ont mis en place un point d’accueil et d’orientation unique pour guider les entreprises dans l’identification des mesures les plus adaptées.
Un numéro unique dédié à l’accueil et à une première orientation des entreprises (0806 000 245) est disponible. Ce numéro vise à :

• renseigner et orienter les entreprises vers les aides d’urgence ;

• apporter des informations sur les procédures permettant d’accompagner les entreprises.

 

Enfin, des conseillers à la sortie de crise ont été désignés afin d’accueillir et de conseiller les entreprises en situation de fragilité financière : Cédric Hanany à la Direction régionale des finances publiques et de Patrick Oudin-CVEDP-SGAR Guadeloupe.
Les entreprises peuvent les contacter directement : codefi.ccsf 971 @dgfip.finances.gouv.fr ou 0590.99.16.43.