Un randonneur égaré secouru après une nuit sur les flancs de la Soufrière

pompiers
Un randonneur égaré secouru après une nuit sur les flancs de la Soufrière
(Le visage du randonneur imprudent a été masqué) ©SDIS Guadeloupe

Rechercher un randonneur égaré en montagne est toujours une opération périlleuse et à haut risque, pour les personnels engagés. L'exemple du dernier cas en date, en ce début de semaine, avec le récit des actions menées pour localiser et ramener un randonneur imprudent, resté seul à la Soufrière.

Un randonneur a été secouru, ce mardi 15 juin 2021, du côté de la Soufrière. Il faisait l'objet de recherches depuis hier.

De telles mésaventures ne sont pas rares.
Et, à n'en pas douter, durant les grandes vacances scolaires, les magnifiques traces qui sillonnent l'archipel de la Guadeloupe seront prises d'assaut ; ce qui augmentera le risque de comportements dangereux et, donc, d'incidents.

Un nouveau randonneur perdu

Vers 17h20, lundi 14 juin, le Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) de Guadeloupe a été appelé, suite à la disparition d'un randonneur, en Montagne.
Alors qu'il évoluait sur les flancs de la Soufrière, dans la descente vers la Savane à Mulet, cet homme, âgé de 23 ans, s'est séparé de son groupe d'amis. 
Il était injoignable par téléphone.

Une opération de sauvetage compliquée 

Dès lors, une reconnaissance aérienne du site a été entreprise, par une Unité de sauveteurs spécialisés héliportés (USSH), à bord de l'hélicoptère Dragon 971, alors que la météo était défavorable. Cette tentative a été infructueuse.

Un randonneur égaré secouru après une nuit sur les flancs de la Soufrière
©SDIS Guadeloupe

Une équipe terrestre des pompiers a dû prendre le relais, accompagnée d'un guide de montagne. Tous se sont engagés vers la Grande Faille, pour une marche d'une heure et demie (aller/retour).

Un randonneur égaré secouru après une nuit sur les flancs de la Soufrière
©SDIS Guadeloupe

La gendarmerie a aussi mobilisé des moyens humains, sur cette opération de sauvetage.

Mais à 22h13, décision a été prise d'interrompre les recherches, qui ont repris peu avant 7h00 aujourd'hui.

La victime a été localisée en fin de matinée, par les gendarmes, au niveau du col de l'Echelle.
Dès lors, cinq hommes du Groupes de reconnaissance et d’intervention en milieu périlleux (GRIMP), huit membres de l'équipe terrestre et le Dragon ont été engagés, pour parvenir jusqu'au jeune homme perdu et le ramener.

Le randonneur a finalement été hélitreuillé, à 12h50, puis évacué vers le Centre hospitalier de Basse-Terre. Il était dans un état de faiblesse généralisée.

Un randonneur égaré secouru après une nuit sur les flancs de la Soufrière
©SDIS Guadeloupe

Le colonel Félix Anténor-Habazac, directeur du SDIS Guadeloupe, a tenu à rappeler cette consigne simple :

Encore une fois le même conseil : ne jamais partir seul ou ne jamais quitter son groupe, lors d’une randonnée...

Un randonneur égaré secouru après une nuit sur les flancs de la Soufrière
©SDIS Guadeloupe