Un taux « satisfaisant » de consommation des crédits, au titre des Fonds européens

europe
Fonds européens - programmation 2014/2020.
Fonds européens - programmation 2014/2020. ©.
Mission partiellement accomplie, pour la programmation 2014/2020 : l’enveloppe de Fonds européens non mise à profit reste encore conséquente. C’est ce qui ressort de la réunion plénière du Comité de suivi, qui s’est tenue mardi, à Basse-Terre.

5321 projets ont été financés, en Guadeloupe, à hauteur de 793 millions d’euros de Fonds européens, dans le cadre de la programmation 2014/2020.  

La neuvième réunion plénière du Comité de suivi s’est tenue mardi 31 mai 2022, à l’hôtel de la Région Guadeloupe, à Basse-Terre, en présence des représentants de la Commission européenne.
Une réunion co-présidée par le président de la collectivité régionale Ary Chalus et le préfet Alexandre Rochatte.
Cela a été l’occasion de faire le point, sur l’état d’avancement des programmes européens en cours et la consommation des crédits, notamment.  

« Qualité » et « efficacité » ont été les maîtres-mots prononcés par les membres de cette instance. La mise en œuvre de la programmation 2014/2020 a été jugée « satisfaisante ».

La mise en œuvre du programme 2014/2020 avance très bien. On s’approche maintenant de la finalisation de cette période. Et c’est une période très chargée et très importante, parce qu’il reste quand même encore un grand volume de Fonds européens qui doivent être encore mis en œuvre.

Loredana Vom Buttlar, Cheffe de la délégation Commission européenne, responsable du FEDER

En effet, le réservoir de fonds non consommés reste conséquent.
Ces Fonds sont pourtant importants, pour le développement de l’archipel. Ils soutiennent la politique agricole, la pêche, ou encore le tourisme.  

La Région Guadeloupe, en tant qu’autorité de gestion des Fonds européens, se dit confiante.
Pour ce qui concerne le Fonds européen de développement régional (FEDER), il est question de 895 projets financés, moyennant 551 millions d’euros, soit un taux de programmation de 84%.
Pour le Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER), la collectivité annonce 4256 projets, financés à hauteur de 145 millions d’euros, soit un taux de programmation de 60%.
Pour le Fonds social européen (FSE), 170 projets ont été subventionnés, avec une enveloppe de 97 millions d’euros, soit un taux de programmation de 104%.

Ce qui est important pour nous, ce sont les entreprises qui doivent justifier les aides, les prêts que nous avons faits. Mais, aujourd’hui, je suis vraiment satisfait. Vous avez entendu les trois responsables de l’Union européenne, qui sont là pour dire qu’effectivement la Guadeloupe consomme très bien et au même taux que le niveau national.

Ary Chalus, président de la région Guadeloupe

Pour éviter le dégagement d’office, au 31 décembre 2022, il reste encore 45 millions de subventions à justifier au titre du FEDER, 97 millions de FEADER et 127 millions de FSE.  

Pour atteindre ses objectifs, la Région compte sur la diligence des entreprises appelées à transmettre leurs factures.

A voir aussi la Brochure de présentation des programmes européens 2014-2020 en Guadeloupe.