Un Tour cycliste international de Guadeloupe sous bulle sanitaire

cyclisme
Victoire de Guillonnet dans la 6ème étape du Tour (Saint-Claude)
Les coureurs au départ de cette 70e édition du Tour cycliste seront placés dans une bulle sanitaire pendant 10 jours. Ils sont un peu plus de 110 cette année, répartis en 21 équipes.

Ce Tour cycliste de Guadeloupe 2021 est inédit, à plus d'un titre. Il s'agit de la 70e édition de la compétition, un bel anniversaire, mais organisation, coureurs, spectateurs font face à une situation sanitaire qui requiert des mesures strictes. Ainsi, le Comité régional de cyclisme des Iles de Guadeloupe, a décidé d'une bulle sanitaire afin d'assurer la sécurité de tous. 

Il faut donc se munir du précieux sésame, pour pénétrer dans la bulle sanitaire. Le pass sanitaire est la condition sine qua non pour accéder aux départs et aux arrivées de chaque étape du Tour. 
Les spectateurs sont eux tolérés sur le bord des routes, mais dans le respect des règles sanitaires imposées sur la voie publique… Frédéric Théobald, président du CRCIG craint des rassemblements, notamment dans les ascensions. 

Et il a d'ores et déjà prévu, pas de ravitaillements sauvages hors zones prévues à cet effet. Le non-respect de cette règle pourrait entraîner un avertissement pour le coureur impliqué, puis une exclusion du Tour. 

Coureurs, dirigeants de club, organisateurs, presse et tous ceux qui graviteront dans cette bulle sanitaire seront testés à chaque étape de ce 70ème Tour cycliste de Guadeloupe… L'objectif principal de l'organisation est de sécuriser la course, pour aller au bout des 10 jours de course.