Un traditour 2021 à la sauce Covid

voile
traditour
©E. Stimpfling

Le traditour, tour de la Guadeloupe en voile traditionnelle aura bien lieu. Mais avec un nouveau concept et une nouvelle formule. Une compétition resserrée sur deux jours au lieu des dix habituels, Covid oblige.

C'est l'événement sportif du début du mois de juillet en Guadeloupe. L'association Aventure nautique Sainte-Anne (A.NA.SA) qui avait l'honneur de la charge de l'organisation du Traditour depuis 2018 avait dû se résoudre en 2020 à annuler cette édition.

Les membres de l'A.NA.SA s'apprêtait à l'annuler également cette année mais se sont ravisés pour proposer une édition compatible avec la situation sanitaire actuelle. Un concept totalement inédit.

Nous proposons donc une formule sur un week-end sportivement très relevé avec deux grands tronçons d'étapes très longues en partant de Sainte-Anne pour rejoindre Deshaies puis un transbordement le jour même pour un départ le lendemain matin très tôt, de Vieux-Fort pour rallier Sainte-Anne. Donc deux étapes très longues, très exigeantes qui demanderont au navigateur d'être prêt à la fois physiquement et matériellement.

Carl Chipotel, gestionnaire de la base nautique régionale

 

Deshaies - Sainte-Anne, c'est presque un demi-tour de la Guadeloupe ce qui représente au moins dix à douze heures de navigation.

Carl Chipotel, gestionnaire de la base nautique régionale

Une course avec néanmoins de nombreux aménagements. Le principe : maintenir des conditions de sécurité pour l'ensemble de la flotte et éviter qu'elle ne soit trop étirée.

Sur ce genre de format, l'organisation doit être en mesure d'assurer une sécurité permanente pour l'ensemble des participants avec des différences de niveaux, on a une flotte qui va s'étirer au fil de la journée et sans doute des retardataires qui poseraient problème du fait de leur éloignement et de leur incapacité à rejoindre la ligne avant la tombée de la nuit.  

Carl Chipotel

 

L'A.NA.SA espère une trentaine de canots sur l'édition 2021. L'événement devrait se dérouler à la deuxième quinzaine de juillet mais la date définitive n'a pas encore été arrêtée.