Une bûche dans les règles de l'art et adaptée à certains régimes alimentaires

noël
La bûche sans glutten
©R. Defrance
Bien qu'elle subisse la concurrence de toutes sortes de pâtisseries et que, désormais, elle doit compter avec sa rivale glacée, la bûche pâtissière demeure le symbole par excellence des tables de Noël. Au long des temps, elle s'est tellement adaptée qu'elle a désormais sa version sans gluten.

Sur les tables de réveillon la nuit dernière ou sur celles du déjeuner du jour, elle figure souvent en bonne place au rayon des desserts.
Mais loin d'être une pâtisserie traditionnelle et figée dans le temps, la bûche de Noël a compris qu'il lui fallait évoluer dans les saveurs qui la composent et même prendre en compte les régimes alimentaires de ceux qui vont la consommer.

Judith est l'une de ses conceptrices. En reconversion professionnelle, cette jeune Guadeloupéenne  a fait de sa passion, son métier. Et désormais, elle propose à ses clients intolérants au gluten,une version adaptée et qui, pour autant, ne manque pas de goût.  

Voir : Le reportage de Marie-Line Plaisir et Rémi Defrance

©Guadeloupe

 

Il faut savoir : 

L'intolérance au gluten provoque des troubles digestifs entraînant diarrhées, vomissements, douleurs abdominales et ballonnements. Le gluten serait même à l'origine de troubles beaucoup plus variés comme la fatigue chronique, l'infertilité, les douleurs articulaires et même de certaines maladies auto-immunes.