20 millions d'euros nécessaires pour rénover l'église Saint-Pierre et Saint-Paul

patrimoine
Eglise Saint-Pierre Saint-Paul
©Olivier Duflo

Le préfet et plusieurs élus de Guadeloupe se sont rendus à l'Eglise Saint-Pierre et Saint-Paul de Pointe-à-Pitre pour faire un point sur l'avancée des travaux. Le montant de la rénovation est estimé à 20 millions d'euros pour une prise en charge totale de l'église.

Depuis maintenant plusieurs mois, l'Eglise Saint-Pierre et Saint-Paul de Pointe-à-Pitre, classée monument historique depuis 1978, est en chantier. C'est la Direction des affaires culturelles (DAC) de Guadeloupe qui a pris en charge les travaux d'urgence.

Le préfet et les élus guadeloupéens étaient notamment présents ce mercredi 10 mars pour voir l'étendue du chantier et ce qu'il reste à réaliser pour redonner un coup de jeune à l'église.

église saint pierre saint paul
©O. Duflo

L'église ayant un problème de gestion et d'infiltration des eaux de pluie, la DAC a entrepris des travaux, accompagnés par la Région, pour qu'ils puissent stopper, en urgence, les désordres que cela occasionnait.

Eglise Saint-Pierre et Saint-Paul
©O. Duflo

Alertés par les pompiers sur les risques incendies éventuels que généraient ses infiltrations, la DAC a terminé des travaux de remise en sécurité du système électrique en septembre.

Père Edouard Silène, vicaire général et curé de l'église Saint-Pierre et Saint-Paul

Mais il reste encore énormément de choses à faire. La DAC a diligenté en 2020 une étude sanitaire de l'église dans sa globalité, de la sacristie au clocher. Une étude menée par une équipe de maîtrise d'oeuvre complète qui a tout expertisé : vérification du sismique, des fluides, des matériaux et de l'équilibre général. Résultat, après vingt ans de non-entretien, il risque de s'annoncer vingt ans de travaux. A l'issue de l'étude, le montant des travaux a été estimé à 20 millions d'euros pour une prise en charge totale de l'église. 

Marie-Noëlle Martial, chef du service monument historique architecture à la DAC

 

Des travaux de mise en conformité de l’installation électrique, et d’étanchéité de la toiture du bâtiment avaient déjà été réalisés en août dernier. L’Etat et La Région Guadeloupe ont financé cette première étape des travaux, à hauteur de 600 000 euros. 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live