Une main tendue en faveur des sinistrés de la tempête Fiona

cyclones
Habitante de Port-Louis faisant don d'un pack d'eau
Habitante de Port-Louis faisant don d'un pack d'eau à SOS Sans abris 971. ©Rémi Defrance
Depuis le passage de la tempête tropicale Fiona, sur l'archipel guadeloupéen, des actions de solidarité ont été organisées par des particuliers et des associations. A l'instar de SOS Sans abris 971 qui a sillonné plusieurs communes de Grande-Terre pour récolter des dons en faveur de ceux qui ont tout perdu.

Un appel à la générosité et à la solidarité des habitants des communes du nord de la Guadeloupe a été lancé par l’association humanitaire SOS Sans abris 971. L'institution intervient dans tous les cas de précarité, explique Suleiman Taoum, son président et fondateur.

Cette action de solidarité a été mise sur pied afin de venir en aide aux sinistrés de la Basse-Terre durement touchés par la tempête tropicale Fiona.

Depuis samedi (24 septembre), le fourgon des bénévoles de l'association fait le tour de la Grande-Terre. D'abord Le Gosier, puis Sainte-Anne, Saint-François, Le Moule, Morne-à-l'Eau et une petite virée sur Baie-Mahault. Sur chaque place de mairie, à la rencontre de généreux donateurs. 

Ce dimanche, la petite équipe s'est rendue à Port-Louis au volant d'un fourgon fourni gracieusement par deux entrepreneurs.

De nombreux particuliers étaient au rendez-vous pour donner une petite partie de leur vie ou quelques courses... Tous espèrent que ces objets serviront à des personnes dans le besoin.

Ce sont des des denrées alimentaires, des packs d'eau, des produits hygiéniques, des meubles et beaucoup de vêtements qui ont été récoltés, en quelques heures.

Certains ont une attention particulière pour les enfants, eux aussi sinistrés. Ils ont choisi de déposer des fournitures scolaires, pour aider à reprendre le chemin de l'école. 

Tous les dons ont été acheminés sur les communes de Goyave et de Capesterre Belle-Eau.

A (re) voir le reportage de Rudy Rilcy :