Une quatorzaine contrôlée dans un hôtel pour toute personne arrivant en Guadeloupe

coronavirus
aéroport Pôle Caraïbes7
les forces de l'ordre sont présentes ©clp
Une nouvelle disposition relative aux personnes arrivant en Guadeloupe va être mise en place, dès le jeudi 16 avril. Elles seront désormais soumises à une quartorzaine obligatoire dans un hébergement dédié.  
L'annonce a été confirmée par le Préfet de région, ce mardi 14 avril. La ministre des outre-mer, Annick Girardin, après avoir consulté le Conseil scientifique, a décidé d’appliquer une quatorzaine contrôlée pour tous les voyageurs qui arrivent sur les territoires et départements ultramarins.
 

Quatorzaine dans un hôtel

Concrètement, à partir de ce jeudi 16 avril, les passagers qui arriveront de paris, Cayenne ou Fort-de-France, qui ne sont pas en transit, seront ainsi conduits dans un lieu d’hébergement dédié, un hôtel vraisemblablement, où il ne leur sera pas possible de recevoir de visite ni de sortir durant ces quatorze jours.
Cette mesure fera l’objet d’une information à toute personne qui souhaite rejoindre le département, en amont de son voyage.

Philippe Gustin, Préfet de Guadeloupe

Des précautions seront prises, car ces personnes bénéficieront d'un suivi sanitaire effectué sous le contrôle de l’agence régionale de Santé.
Dans un communiqué, la préfecture indique que "ces dispositions découlent de l’arrêté ministériel du 21 mars dernier qui précise que les seuls déplacements autorisés par transport aérien doivent relever soit d’un motif impérieux d’ordre personnel et familial, soit d’un motif de santé relevant de l’urgence, soit d’un motif professionnel ne pouvant être différé".
 

14 jours décisifs

Le délai d’incubation du coronavirus Covid-19, soit la période entre la contamination et l’apparition des premiers symptômes, est de 3 à 5 jours en général, il peut toutefois s’étendre jusqu’à 14 jours. Pendant cette période, le sujet peut être contagieux : il peut être porteur du virus avant l’apparition des symptômes ou à l’apparition de signaux faibles
Les territoires d'Outre-mer passent tous à un niveau de précaution supérieur à celui prévu par l’arrêté préfectoral du 25 mars qui prévoyait déjà un confinement strict dans le lieu de résidence déclaré par l’arrivant. 
Le principe effectif à partir du jeudi 16 est déjà appliqué à la Réunion.