Une semaine pour sensibiliser au risque sismique

risques majeurs
Préparation risque sismique
Avec en moyenne un millier de séismes par an dans sa région, la Guadeloupe est une zone à très fort risque sismique. Mais les populations sont-elles vraiment prêtes à encaisser ce type de catastrophe naturelle ?
La semaine Sismik démarre le 23 novembre prochain. L'événement, porté par la DéAL est un volet d'un plan séisme Antilles. Durant les sept prochains jours, les Guadeloupéens seront de nouveau confrontés aux conséquences de ce risque ainsi qu'aux bons gestes pour le préparer au mieux. L'ambition des autorités est de faire entrer la prévention de ce risque dans la culture Guadeloupéenne, à l'image de ce qui a été fait pour les cyclones.
 
Semaine sismik la Guadeloupe se prépare
©DéAL Guadeloupe
 

Campagne numérique

COVID oblige, les autorités misent sur le tout-numérique pour toucher le grand public. Deux événements sont prévus.

Une émission radio avec des experts de l'Association française du Génie Parasismique autour des questions de construction du bâti. Et une formation en ligne destinée à actualiser les procédures de sécurité des enseignants du second degré. Sur le plan pédagogique, ils seront amenés à apprendre à collecter et lire les données d'un sismographe pour, ensuite, transmettre cette connaissance à leurs élèves.

Les institutionnels, eux, seront soumis à un exercice qui va concerner l'ensemble des acteurs aptes à être mobilisés en cas de séisme. Il permettra d'évaluer l'organisation de la réponse et de la gestion de l'urgence.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live