publicité

Victorin Lurel poussé vers la sortie ?

Interrogé par Claude Danican dans la "Grande Interview", hier, Jules Otto, ancier Premier secrétaire de la Fédération socialiste de Guadeloupe a déclaré que Victorin Lurel devrait passer la main. 

© Olivier Lancien
© Olivier Lancien
  • Guadeloupe 1ère
  • Publié le
Ce sont des propos sans équivoque qu'a prononcé, hier, Jules Otto. Dans la Grande Interview réalisée par Claude Danican, l'ancien premier secrétaire de la Fédération socialiste n'y est pas allé par quatre chemins. 

Victorin Lurel toujours influent ?

"Mon avis pour lui, c'est qu'il peut laisser sa place à d'autres talents. On en a dans la 4ème circonscription". C'est cette phrase prononcée par Jules Otto, qui laisse de nombreuses interrogations sur la pertinence de la candidature de Victorin Lurel.
La zone qui comprend les cantons de Basse-Terre I, Basse-Terre II, Bouillante, Gourbeyre, Saint-Barthélemy, Saint-Claude, Saint-Martin I, Saint-Martin II, Les Saintes, Trois-Rivières, Vieux-Habitants, est convoitée par plusieurs candidats de la Gauche guadeloupéenne. André Atallah, Hélène Vainqueur, Emmanuel Ravi, ainsi que le député sortant, Victorin Lurel, sont tous des candidats potentiels. Selon Jules Otto, des discussions au sein du parti devraient avoir lieu pour déterminer le candidat de la Fédération. S'il n' y a pas d'entente entre eux, le parti socialiste organisera une primaire entre les militants. 
Avec ces nouvelles déclarations, la question de l'influence de l'ancien Ministre au sein de sa famille politique se pose. 

Le mandat de trop ?

Jules Otto réaffirme toutefois son soutien à Victorin Lurel si celui-ci décidait de se lancer dans la bataille des Législatives. "Personnellement, je lui ai dit que s'il y va, nous serons là". Pourtant, il souligne que l'Ancien Président de Région a déjà effectué 3 mandats de député et qu"'il existe d'autres talents de Gauche sur le territoire. Ce ne sont ni son bilan, si son talent qui sont remis en cause", mais plutôt un conjoncture qui ne lui serait pas favorable.
Après sa défaite aux dernières élections régionales, ce combat serait-il le combat de trop ?
Même si Victorin Lurel, lui-même, a déja évoqué son retrait, pour l'heure, il reste en lice. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play