Vieux-Habitants rend hommage à Médé, la reine du bèlè à l'occasion de son 100e anniversaire

patrimoine
Médélice
©L. Gaydu
Vieux-Habitants rend hommage à Médé, surnommée la reine du bèlè. Durant 3 jours, des festivités seront organisés autour du 100e anniversaire de Médélice Baptista, chanteuse de talent qui a contribué à populariser le bèlè notamment lors des "Nwels kakadô".

Gravé en lettres d'or dans les annales de la musique traditionnelle, son nom évoque les chants du bèlè. Elle en est même devenue l'incarnation. Baptisée reine du bèlè, Médélice Baptista alias Médé a été célébrée avec faste, à l'occasion de ses 100 ans. 

3 jours de célébrations pour Médé

D'abord, un office religieux célébré à son domicile, en présence de ses proches et de quelques personnalités. 

Des fleurs, des cadeaux, de nombreuses marques d'affection... Comme pour dire merci à un pan du patrimoine culturel. 

Et à la médiathèque qui porte son nom, un autre hommage lui a été rendu, le dévoilement d'un portrait de Médé, de l'artiste Martin Biabiany. 

Le bèlè qu'elle a su si bien porter est un chemin de résistance qui fait écho à sa vie de femme poto mitan habituée au dur labeur dans les champs. Une femme respectée, un artiste adulé, une mère vénérée. 

A (re) voir le reportage de Jacky Massicot, Ludovic Gaydu et Lindsey Charles : 

Médé 2
©L. Gaydu