#17 Confinée dans la tête… d’une bouteille de gaz !

coronavirus
Emmelyne Octavie confinée dans la tête de
©Illustration - Samuel Figuière
Ma cause va peut-être vous paraître bidon au vu de la situation que nous traversons, mais il commence sérieusement à y avoir de l’eau dans le gaz. Je me sens complètement asphyxiée depuis la création de votre commerce douteux qui je l’espère s’en ira vite en fumée. À cause de vous, il nous est impossible à mes sœurs et à moi de rester sagement consignées loin de vos mains rapaces. Peu importe la crise, la rengaine est toujours la même avec vous :
— Je veux huit bouteilles de gaz. Une bleue foncée. Une rouge. Une marron. Une orange. Une blanche. Une grise claire métallisée. Une bicolore et une verte Longchamp.
— Suivant !
— Moi j’vais vous prendre trois bouteilles bleues d’eau et une bouteille grise mouchetée blanc.
— C’est pour vous lancer dans la restauration ou rouvrir une usine ?
Je suis curieux de savoir si vous vous sentez mieux à présent ? Si vos scrupules se sont évaporés de vos cerveaux depuis que vous me stockez en toute dangerosité et dans une presque clandestinité sous vos toits ? Votre attitude de proto-trafiquant d’azote me prend sérieusement la tête. Regardez-vous ! Vous ne manquez pas d’air ! Ça ouvre la porte 30 minutes avant la fin du couvre-feu pour courir acheter du gaz. Ça crée des files longues de plusieurs mètres. Ça s’insulte à coup de bave stérile. Ça menace avec un parapluie en fin de vie. Ça en vient proprement aux mains. Ça ne respecte rien. Pour faire court, moi, grosse et difforme, je suis devenue votre nouvelle ruée vers l’or. Ça m’achète pour me revendre sous le manteau. Mettez-moi au parfum les gars ! C’est quoi le projet ? Vos foyers se sont transformés en laboratoire ? Vous vous sentez l’âme d’un Louis Pasteur ? Ça cuisine des vaccins dans la cuisine pour l’espace Schengen ? Vous êtes en quête d’un prix Nobel ou d’une reconversion professionnelle ? Les protons et les neutrons vous montent à la tête ? Vous essayez de reprendre les cours de chimie abandonnés en classe de cinquième ? Vous vous êtes découvert un lien de parenté avec Einstein sur Google ? C’est quoi le délire ? Il se passe quoi dans vos boîtes crâniennes ? On vous a dit confinement et vous, vous êtes dans la condensation.
Avant, les trafiquants faisaient dans la drogue, les armes, la contre-façon, les chèvres, les reins, la tomate mais vous, vous dealez de l'air au grand jour sans aucune retenue !
— Je commence à être en manque là, t’as un truc pour me dépanner ?
— Tu veux quoi ?
— Du butane !
— J’en ai plus !
— Fais chier !
— Il me reste que du propane.
— Tu me le fais à combien ?
L'enfoiré montre une main. Marché conclu au noir sous un soleil à frire ! C’est ainsi que l'on m’achète et que l’on me revend avec une plus-value qui met le feu au poudre.
Il serait peut-être temps que je ferme mes vannes, sinon ça risque de péter grave !

Emmelyne OCTAVIE,"Confinée dans la tête de..."
Les Outre-mer en continu
Accéder au live