publicité

Les 1ères assises de la jeunesse

"Jeunesse kontré", une 1ère pour la ville de Cayenne. La commune organisait au complexe sportif Jean -Claude Lafontaine, un grand rassemblement de jeunes dans le but d'établir et de renforcer le dialogue avec la municipalité. L'idée est également de les impliquer davantage dans la vie de la cité.

© P.T
© P.T
  • P. Trefoux/ PN
  • Publié le
Pour l'Insee, la Guyane compte 41.000 jeunes de 16 à 24 ans. Elle est le deuxième département ayant la population la plus jeune de France. Pour les intéresser à la vie publique, la mairie de cayenne a organisé les premières assises de la jeunesse intitulées "Cayenne jeunesse kontré".
Axel Rino, délégué à la jeunesse à la mairie de Cayenne
"les besoins d'hier ne sont pas les mêmes aujourd'hui. Nous politiques, nous n'avons pas la science infuse, donc on a proposé cette manifestation afin de toucher les jeunes et savoir quelles sont leurs attentes"

 

Une manifestation libre et ouverte à tous. 300 jeunes de 16 à 25 ans étaient attendus tout au long de la journée, plusieurs associations sont venues présenter leur travail, et on donné la parole aux jeunes sur les sujets qui les concernent.
Samantha Labonté,agent d'accueil à la mairie de Cayenne
" dans notre atelier, notre thème c'était : l'emploi pour le jeune, quel avenir? Donc qu'entend le jeune entend, par emploi et avenir? à travers un atelier de discussion".

 

C'est aussi l'occasion pour ces jeunes, de découvrir des métiers dans le domaine du sport, de la culture, et du loisir grâce à des ateliers.
Pierre Olivier Pradinaud, adjoint de la Gcam
" ils sont étonnés de se rendre compte que, en réfléchissant  bien, il y a pleins de métiers notamment sur de gros tournages, où on atteint une centaine de personnes qui travaillent dessus. Effectivement, ils n'imaginaient pas qu'il y avait tant de travailleurs sur un tournage".

 

Majestyyy, dessinateur
" je sais qu'il y a beaucoup de dessinateurs en Guyane, je sais que des jeunes, notamment dans mon lycée Félix Eboué, dessinent et je les rencontre même si ils n'ont pas assez de détermination. Du coup, pour moi, c'est de dire qu'il y a beaucoup de talents en Guyane ".

 

Un rapporteur de chaque atelier a présenté une synthèse des éléments relevés par les jeunes, en présence des élus de la ville qui pourront dorénavant, prendre en compte les besoins. 
Les 1ères assises de la jeunesse

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play