Gracias Tito !

musique
En live
En live ©MaxPPP
A 84 ans, le trompettiste et compositeur cubain Ernesto Tito Puentes revient avec un nouvel album, « Gracias » en hommage à la France, son pays d’adoption.
Voilà maintenant 60 ans que le musicien afro-cubain a établi ses quartiers à Paris. Il reconnaît volontiers que c’est en France que sa carrière internationale a décollé, avec l’envergure que l’on sait. Plus jeune, toute la scène musicale parisienne s’arrachait Tito pour des enregistrements et des concerts. A son actif, donc, quelques 200 albums comme soliste, interprète ou compositeur.

Afin de manifester sa reconnaissance à la France, Ernesto Tito Puentes a décidé de lui consacrer un album, intitulé tout simplement « Gracias ». Cet opus rassemble la fine fleur des musiciens qui l’ont rejoint depuis le milieu des années quatre-vingt-dix pour créer un big band de 20 personnes, venues de Cuba, de Colombie, du Venezuela et de France.

L’album est une petite merveille qui révèle toute l’expérience et la finesse du compositeur Tito, aidé en cela des deux saxophonistes Guillaume Naturel et Geoffrey Secco. Notons la présence d’invités prestigieux comme le saxophoniste Manu Dibango, que l’on ne présente plus, le virtuose pianiste martiniquais Mario Canonge et le non moins talentueux trompettiste libanais Ibrahim Maalouf.

De quoi ravir tous les amateurs de musique afro-cubaine.

Ci-dessous, Ernesto Tito Puentes au New Morning, en décembre 2011 :
(Il est accompagné entre autres du remarquable percussionniste cubain Abraham Mansfaroll aux timbales)

Abraham Mansfaroll & Tito Puentes - New Morning Décembre 2011

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live