Hollande "fixera un cap", selon Lurel

politique
Victorin Lurel, ministre des Outre-mer
Victorin Lurel, ministre des Outre-mer ©Parti Socialiste
François Hollande fixera un cap pour les maires d’Outre-mer, devant lesquels il s’exprimera lundi à la fin de la journée qui leur est consacrée en amont du 95e Congrès de maires de France, a déclaré Victorin Lurel, ministre des Outre-mer.
"Cette journée fera date, n’ayons pas peur des mots", a affirmé M. Lurel, lundi matin à l’hôtel de ville de Paris, où se réunissent traditionnellement les élus ultramarins la veille de l’ouverture officielle du congrès, porte de Versailles.

Feuille de route

Le président "nous fixera le cap, comme il a su le faire pour le pays la semaine dernière à l’occasion de sa conférence de presse, avec là encore des mots très forts pour les Outre-mer", a assuré le ministre.

"Il rappellera la feuille de route que nous suivons et il vous dira, à n’en pas douter, comment les Outre-mer s’inscrivent dans la politique de redressement du pays et de retour à la croissance que nous avons engagée", a-t-il poursuivi.

François Hollande "a souhaité marquer toute sa considération et tout son intérêt envers les Outre-mer en se rendant ici-même, à votre rencontre, accompagné du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault", a souligné le ministre, affirmant que "ce sera bien la première fois qu’un président de la République aura entrepris cette démarche".

M. Hollande est attendu à 17h00 devant les centaines d’élus et responsables de collectivités venus de tous les départements et collectivités d’Outre-mer, des Antilles au Pacifique.

Trois thèmes abordés

Marquée l’an passé par une revendication de meilleure visibilité, la journée des élus d’Outre-mer fera l’objet d’une restitution mardi devant le congrès, avant l’assemblée générale statutaire, a annoncé Jacques Pélissard, président de l’Association des maires de France (AMF), en ouverture de cette journée.

La synthèse portera sur les trois thèmes abordés par les Ultramarins : l’emploi dans ces territoires marqués par un taux de chômage deux à trois fois plus important qu’en métropole, les collectivités face à la crise financière et la gestion des déchets en Outre-mer.