publicité

Retour de la dengue : appel à la vigilance

Après le décès d’un patient atteint de la dengue le 20 novembre, l’Agence régionale de santé appelle à la vigilance et rappelle les précautions à prendre pour se protéger du virus.

© CC - Muhammad Mahdi Karim
© CC - Muhammad Mahdi Karim
  • Maité KODA
  • Publié le , mis à jour le
Chaque saison des pluies engendre un risque dengue. Cette année, encore, après un décès survenu à Kourou, l’Agence régionale de santé appelle les Guyanais à la plus grande prudence.

La dengue est transmise par les piqures de moustiques, en l’occurrence en Guyane il s’agit du moustique Aedes aegypti, très présent dans le département.

Les premiers symptômes de la maladie se déclarent environ 5 jours après la piqûre. Fatigue, fièvre, maux de têtes, douleurs musculaires et éventuellement des éruptions cutanées. Des symptômes qui doivent pousser à consulter un médecin le plus rapidement possible. En effet, des mesures spécifiques sont à prendre. Ainsi, le paracétamol peut faire baisser la fièvre, tandis que l’aspirine et les anti inflammatoires (types Advil) sont proscrits, en raison de risques hémorragiques.

La meilleurs des préventions consiste donc à éviter tout piqûre de moustique, en se couvrant la peau, avec des vêtements et des répulsifs, mais aussi en éliminant tous les gites (eaux-stagnantes dans des pots de fleurs par exemple) à proximité des habitations. L’usage de moustiquaires pour dormir est également recommandé.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.
Cela ne vous prendra que quelques minutes.

Je participe à l'enquête