Une collision entre un patrouilleur de la Marine Nationale et une tapouille brésilienne

pêche
Tapouille brésilienne
Une tapouille brésilienne ©Communication Préfecture Guyane
La collision s'est produite mercredi dans les eaux territoriales françaises. la tapouille qui a brutalement heurté le patrouilleur "La gracieuse" a sombre dans les minutes qui suivaient. L'équipe a été récupéré sain et sauf.
Mercredi en fin de journée, le patrouilleur de la Marine Nationale « La Gracieuse » surprend 5 tapouilles brésiliennes, dont 3 en action avérée de pêche illégale, dans les eaux territoriales françaises à plus de 10 nautiques de la frontière maritime franco-brésilienne.
A la vue du patrouilleur, les tapouilles se regroupent et tentent de se soustraire au contrôle. Au cours de la manoeuvre d’approche, rendue délicate compte tenu des conditions météorologiques, le « Tititao I » effectue une embardée brutale et entre en collision avec « La Gracieuse ». Malgré la faible vitesse des bâtiments, la tapouille se couche sur le flanc puis sombre progressivement.
Les 6 pêcheurs brésiliens sont recueillis sains et saufs par l’équipage du patrouilleur. Pendant ce temps les 4 autres tapouilles ont poursuivi leur route vers la frontière. 
Après avoir passé la nuit en mer, le patrouilleur est arrivé au port du Dégrad-des-Cannes jeudi en début d’après-midi. Les marins brésiliens ont été remis à la gendarmerie maritime. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live