Le barrage de Bélizon déplacé au pont de l'Approuague

sécurité
Le barrage du pont de l'Approuague
©FL
Le poste de contrôle installé à Bélizon depuis fin 2006 pour contrer les clandestins a été déplacé à l'entrée du pont de l'Approuague la semaine dernière. Un déménagement effectué en quelques heures qui ne fait pas que des heureux.
Depuis vendredi 1er mars, les automobilistes n’ont plus à s’arrêter au niveau du croisement de Belizon quand ils empruntent la route nationale 2. Annoncé quelques jours plus tôt seulement par le Préfet, le déménagement du poste de contrôle vers le pont sur l’Approuague a nécessité une organisation importante de la part des services de l’Etat qui ont mobilisé une vingtaine de gendarmes de la caserne de la Madeleine de Cayenne, aussi bien des électriciens que des menuisiers ou des conducteurs de poids lourds.
La nouvelle installation près du bourg de Regina offre, selon la gendarmerie, une meilleure couverture visuelle ainsi qu’une plus grande difficulté à être contournée pour les éventuels clandestins.
Ce n’est d’ailleurs pas l’avis des habitants du proche village de Rococoua sur le site Corossony. Ils se sont formés en collectif pour exprimer leur inquiétude au Préfet par le biais d’une lettre. Selon eux, les clandestins, pour contourner le pont sur l’Approuague, n’auraient qu’à traverser le fleuve en amont, au niveau de Rococoua, où le réseau téléphonique est restreint aux lignes fixes.