Naufrage : au 5ème jour de recherche

faits divers
Mangrove estuaire Approuague
Mangrove à l'estuaire de l'Approuague ©guyane 1ère
Le bilan provisoire du chavirage du 27 avril est de 8 survivants, trois morts et plusieurs disparus. Alors que les autorités annonçaient une vingtaine de passagers, les enquêteurs travaillent maintenant sur l’hypothèse de 20 à 35 personnes à bord dont au moins 1 enfant et 2 adolescents. 
Nous assistons à un dramatique feuilleton avec cette affaire de "boat people" dans l'estuaire de l'Approuague. Ce vendredi la pluie est de nouveau au rendez-vous et des clandestins apeurés se cachent dans la mangrove parmi eux des enfants. 
Charly, un des survivants âgé de 19 ans le fils de Raimundo le retraité de 62 ans raconte sa version la voix étranglée : 
"Il y avait plus de 30 personnes, c'était très chargé. Dans les rouleaux, le bateau a chaviré, tout le monde est sorti, on l'a retourné et on s'est remis dedans, c'était plein d'eau. On n’était plus que douze, on s'est approché de la côte, certains sont partis en nageant, on est resté à huit dans la pirogue, et le bateau s'est éloigné de la côte. On a accosté seulement dimanche dans la nuit, la majorité, c'était des haïtiens, on était seulement 5 brésiliens,il y avait un garçon et une fille d’environ 17 ans et un enfant de 7 ans à peu près. La plupart des passagers ont disparu.
Je crois qu'il doit y avoir encore des gens perdu dans la mangrove..."
Charly baisse les yeux accablé.
Les gendarmes continuent leurs recherches. 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live