guyane
info locale

"Arrêtons le carnage" crie Marie-Laure Phinéra-Horth

sécurité routière
Marie-Laure Phinéra en croisade
©guyane 1ère
Le maire de Cayenne voudrait que la spirale de l'alcool au volant responsable de nombreux accidents cesse. Ce matin à l'hôtel de ville elle a tenu une réunion avec les tenanciers de discothèques et de débits de boissons. Elle veut qu'ils régulent leurs ventes d'alcool. Une tâche difficile pour eux.
L’accident qui a coûté la vie à un homme de 73 ans, le dimanche 28 avril était celui de trop pour le premier magistrat de Cayenne. « Arrêtons le carnage… »  c'est le cri d’alarme lancé par Marie-Laure Phinéra-Horth, ce matin à l’adresse des responsables des établissements qui fonctionnent essentiellement la nuit. Cela va des restaurants en passant par les bars et pour finir par les discothèques. Elle veut que tout le monde s'implique dans le drame de l'insécurité routière générée par l'abus de consommation d'alcool. Cette réunion avait bien pour objet de conscientiser les participants.
Pour Marie-Laure Phinéra il faut agir et vite. Les tenanciers doivent contrôler la consommation d’alcool non seulement dans leur établissement mais également sur les parkings. Évidemment ces chefs d’entreprises rappellent qu’ils ne sont pas des policiers et qu’ils ne peuvent pas aller au-delà de la simple discussion.
Un long débat qui ne fait que commencer à la veille du long pont de l’assomption. Les autorités ont peur que l’alcool ne coule à flot et que les dégâts soient considérables.
Publicité