Des gérants de stations-service Antillais viennent soutenir les Guyanais

société
La grève de Guyane inspire les gérants des Antilles
©Guyane 1ère
Trois semaines après le début du conflit des gérants de station-service, le mouvement prend une tournure « interrégionale ». Le groupement des gérants de Guyane reçoit depuis hier soir ses homologues de Martinique et de Guadeloupe.

Les gérants des stations-service de Guyane ont accueilli hier soir quatre représentants des gérants de Martinique et quatre de Guadeloupe.
Une assemblée générale est prévue ce matin. Il s’agira probablement d’exprimer une position commune, peut-être aussi un soutien des gérants Antillais à la cause Guyanaise et pourquoi pas d'évoquer des revendications propres à la Martinique et à la Guadeloupe.


Réunion décisive vendredi

En parallèle, le groupement des gérants Guyanais poursuit son travail avec les services de l’Etat. Une réunion a eu lieu hier matin avec l’administration fiscale pour tomber d’accord sur la situation comptable des stations. La plupart disent être en déficit.
Après un travail sur les chiffres, la préfecture devrait présenter des propositions vendredi matin au groupement. Ce dernier réclame une revalorisation de sa marge de 10 à 11 centimes et demi par litre de carburant vendu.

Toutefois, pas de changement pour les automobilistes : les stations restent ouvertes sept heures par jour à des horaires annoncés en début de matinée.
 
 
 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live