Pentecôte à risques pour les forces de l'ordre

faits divers
Gendarmerie
Image d'illustration. ©© LOIC VENANCE / AFP
Les autorités ont eu fort à faire pendant le weekend prolongé de la Pentecôte. Vol, braquage, retour sur les faits. 


Braqueur de gendarmes

L’homme devrait comparaître aujourd’hui devant le tribunal. Dans la nuit de dimanche à lundi, une arrestation aurait pu virer au drame à Matoury. Les gendarmes ont été braqués par un homme armé d’un fusil à pompe. Heureusement, l’arme n’était pas chargée. Un peu plus tôt dans la journée, la compagne de l’homme en question s’était présentée ensanglantée à la gendarmerie pour dénoncer la violence qu’elle subit de la part de son concubin. Ce dernier a finalement été maîtrisé, menotté puis placé en garde à vue.
 

Vols à l'arraché récurrents 

Deux jeunes majeurs ont également été interpelés après un vol violent sur une dame âgée de 60 ans. Ils avaient arraché violemment sa chaîne. Cela s’est passé samedi dans une galerie marchande de Rémire-Montjoly. Des faits qui, selon le parquet, se multiplient sur le territoire de la commune. Les jeunes doivent être déférés par le procureur.
 

Le fugueur retrouvé 

Enfin, un mineur de 14 ans recherché à Kourou depuis deux mois vient d’être retrouvé. Celui-ci s’était enfui d’un centre d’éducation renforcé. Plusieurs faits lui sont reprochés notamment celui d’extorsion aggravée. Il sera présenté devant le juge des enfants aujourd’hui et pourrait être placé en détention.