Poste de Baduel : la menace d'une grève plane

social
Les postiers reprennent le travail mais les négociations continuent
©Guyane 1ère
Reprise du travail pour les postiers de Baduel ce matin. Vendredi et mardi, ils avaient observé un droit de retrait provoquant l'interruption des services. Les négociations continuent mais en cas d'échec, une grève pourrait bien démarrer mardi prochain.
Après l'application du droit de retrait du personnel du centre de distribution de la Poste à Baduel vendredi dernier et reconduit hier , l'assemblée générale du personnel a voté ce mercredi matin la reprise du travail. Le courrier va donc être à nouveau distribué dans les deux communes concernées, Cayenne et Rémire-Montjoly, toutefois, l'intersyndicale a prévu une contrainte : un débrayage de 59 minutes chaque jour.

Les négociations entamées hier doivent continuer avec la direction du courrier de la Poste dans le cadre d'un préavis de grève qui doit être déposé aujourd'hui. Le mouvement pourrait commencer mardi prochain en cas d'échec des négociations, selon l'Union des Travailleurs Guyanais (UTG).

L'intersyndicale indique avoir obtenu à ce jour 8 promesses d'embauches, 6 en CDI et 2 en CDD, contre une revendication d'une vingtaine au départ, sur des postes vacants selon les syndicats. Ces chiffres n'ont pas été confirmés par la direction du courrier qui dit avoir fait "une avancée significative" sur la question des recrutements. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live