guyane
info locale

Les chambres de commerce d'outremer défendent la défiscalisation

économie
La chambre de Commerce et d'Industrie de la Guyane
©DR
Les représentants des chambres de commerce d'outremer se réunissent à Cayenne cette année. Au terme de leur assemblée générale, une motion devrait être adoptée pour faire connaître leur position sur l’évolution de  la défiscalisation.
L’association des Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) d'outremer est actuellement en Guyane. Ils sont quatorze membres, venus de tous les territoires ou presque. Ils vont prendre part à une assemblée générale deux jours durant. En tête des sujets à aborder : la réforme de la défiscalisation outremer. « Un point crucial » selon Jean-Paul Lepelletier, le président de la CCIG.  « Nous allons prendre note des commentaires et des apports fournis tout au long de cette assemblée générale pour défendre la défiscalisation. Il faut préserver les investissements productifs outremer ». Le message est clair : si le gouvernement veut supprimer la défiscalisation, il faut trouver un autre système pour soutenir l’investissement outremer.
 

L’avenir des CCI en pointillé

 La conjoncture est plutôt complexe pour les CCI en ce moment. Seule l’action commune permettra de mieux défendre des intérêts communs selon le Réunionais Théophane NARAYANIN, trésorier et membre du bureau de la CCI Réunion. « Il y a un profond chamboulement des chambres de commerce d'outremers ». Il évoque notamment le cas des ports, et des aéroports qui quittent le giron au profit de l’Etat. « Nous sommes là pour réfléchir à une stratégie de développement de nouveaux outils pour parer au mieux. Il faut garder notre indépendance, continuer à vivre de nos outils et de faire de la formation». 
Publicité