publicité

Tentative d'empoisonnement : la mère témoigne

 Jeudi dernier, un élève de l’école Henri AGARANDE, à Cayenne tente d'empoisonner son instituteur. Après les faits, place au témoignage de la mère qui ne comprend pas le geste de son fils mais souhaite qu'il ne soit pas ostracisé.

© guyane 1ère
© guyane 1ère
  • Nikerson Perdius-Catherine Lama
  • Publié le , mis à jour le
La mère du jeune garçon qui est au cœur de cette incroyable histoire est tout d’abord attristée que cela se soit passé. Elle reconnaît d’entrée la gravité des faits et ne cherche pas à trouver de circonstances atténuantes à l'acte commis son fils. Elle affirme tout de même que l’enfant n’avait pas la volonté de tuer. Pour lui il n'’était question que d'une mauvaise blague. Une blague imaginée par un enfant de 10 ans.


Il n'a pas réalisé la portée de son geste

Toujours selon la mère, l'enfant n'a pas réalisé la portée de son geste et la dangerosité que cela comportait. Elle non plus ne connaît pas les raisons qui ont poussé son fils à faire cela. Il ne s'est toujours pas expliqué sur son acte. L'enfant a rencontré son professeur suite à cet événement et lui a écrit un mot d’excuse de sa propre initiative. Enfin, l’essentiel pour cette mère est de préserver son fils afin qu’il ne soit pas pointé du doigt. Le professeur a renoncé à porter plainte.
Le rectorat, malgré de nombreuses sollicitations ne s'est toujours pas exprimé sur cette affaire. 
Le directeur de cabinet de la ville de Cayenne Serge Ribal-Nilam a précisé que le  maire de Cayenne, Marie Laure Phinéra, souhaite que parents et élèves puissent dorénavant être sensibilisés sur la portée de leurs actes en général.

Reportage Thierry Stamfler


 

Réaction du Directeur de Cabinet de Cayenne
DMCloud:79941


 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play