Le tir de Soyouz reporté

spatial
La fusée Soyouz
©Arianespace
Mission reportée pour Soyouz. Alors que la fusée devait décoller cet après-midi avec quatre satellites de communication, la météo à Sinnamary contraint finalement à clouer au sol Soyouz.
On l'a appris peu avant midi, les conditions météorologiques ne sont en effet pas favorables à ce lancement. Cela peut paraître étonnant par une belle journée comme celle-ci mais c'est très haut qu'il faut pointer notre regard puisque ce sont les vents d'altitude qui sont trop violents aujourd'hui comme c'est parfois le cas en général au début de l'année. Ces vents violents peuvent avoir plusieurs incidences sur la mission : gêner la progression de Soyouz ou, en cas d'explosion, le risque d'éparpiller des morceaux du lanceur sur les terres guyanaises.
Arianespace annonce un report de 24 heures, nouvelle tentative donc demain à la même heure, 15h54 pour mettre sur orbite les 4 satellites de la constellation O3b qui doivent fournir de l'internet très haut-débit pour les trois milliards de personnes sur terre qui n'y ont pas encore accès et qui vivent proche de l'Equateur, comme nous.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live