guyane
info locale

Les municipales 2014 se profilent à Cayenne

politique
Marie-Laure Phinéra Horth, maire de Cayenne
Allocution de Marie-Laure Phinera-Horth et en arrière plan le député Gabriel Serville ©guyane 1ère
L'inauguration de la statue de Justin Catayé a fait émergé des mouvements d'humeur au sein de la famille du parti socialiste guyanais. Même si les intéressés s'en défendent cela préfigure pour l'élection municipale 2014 une campagne électorale animée à Cayenne.
La semaine dernière après l’inauguration de la statue de Justin CATAYEE au rond-point éponyme face à l’hôpital de Cayenne, une passe d’arme par médias interposés a eu lieu entre le député Gabriel SERVILLE et la maire Marie-Laure PHINERA-HORTH.Le premier reprochant à la seconde de ne pas lui avoir donné la parole lors de la cérémonie. La bataille pour les municipales a-t-elle débuté ? 
Pour ceux qui en doutaient encore : la guerre des tranchées a bel et bien démarré. Les municipales se profilent à l’horizon et certaines têtes émergent déjà de la ligne de flottaison. Les petites piques d’hier se transforment au fur et à mesure en attaques virulentes. C’est à celui qui occupera le mieux le terrain événementiel  mais aussi médiatique. Dès lors les mots comme récupération politique, abandon du parti, trahison du peuple et vulgaire campagne électorale sont lâchés. Et dans Cayenne, nous assistons presque à  une lutte fratricide depuis quelques jours entre les héritiers de Justin CATAYEE le fondateur du PSG. D’un côté il y aurait la ligne sécessionniste incarnée par le duo Rodolphe ALEXANDRE- Marie-Laure PHINERA-HORTH et de l’autre celle du renouveau dans la continuité : Marie-Josée LALSIE- Gabriel SERVILLE. La bataille de Cayenne est déjà engagée, les victimes se compteront après mars 2014. 
Publicité