publicité

Maripasoula: le blocage des parents d'élèves levé

Après presque deux semaines de mobilisation pour obtenir l'arrivée de 15 professeurs au collège Gran Man Difou, les parents d'élèves de Maripasoula ont eu gain de cause et lèvent le blocage du collège. ils sont signé ce matin un protocole d'accord avec le recteur Denis Rolland.

© guyane 1ère
© guyane 1ère
  • Par Catherine Lama
  • Publié le
 A la rentrée à Maripasoula au collège Gran Man Difou ils manquaient 15 professeurs. Un phénomène récurrent depuis des années dans cette commune éloignée comme dans beaucoup d'autres en Guyane. Mais là c'est trop, les parents d'élèves excédés menacent d'agir puis finalement passent à l'action. Ils bloquent l'accès du collège avec des barricades dès le 18 septembre et gardent leurs enfants chez eux. Ils n'arrêteront leur mouvement qu'après avoir obtenu satisfaction : le recrutement des 15 professeurs manquants.
C'est chose faite depuis ce matin après 3H de réunion avec le recteur Denis Rolland venu sur place confirmer l'arrivée des professeurs. Un protocole a même été signé.  Douze enseignants avaient déjà rejoint leur poste, les trois derniers seront dans leur classe le 1er octobre.


"Nous voulions des profs devant nos enfants"

Cette forte et longue mobilisation des parents est une première dans une commune du fleuve. Elle a été menée sans heurt avec une détermination sans faille comme l'a souligné le porte parole Assabal Peter Maïs. Hier encore il était question de bloquer aussi les administrations mais l'annonce de la venue du recteur a fait baisser la pression. L'essentiel pour les parents est d'avoir des professeurs face aux 750 enfants du collège et l'accord a été trouvé.
Comme l'a souligné le recteur, les échanges ont été très constructifs avec les parents mobilisés et ouverts. Ensemble ils ont procédé à une révision générale des problèmes à Maripasoula comme par exemple le manque de matériel. Le recteur promet de revenir faire un état des lieux dans quelques mois. Pour Assibal Maïs, les choses reprendront leur cours normal demain matin, les enfants seront au collège. L'année scolaire démarre véritablement pour eux.

Sur le même thème

  • éducation

    MON COLLEGE AU SOMMET.... de la Guyane aux Alpes

      Éduquer à l'effort, pour donner la force de se dépasser

     C'est l'un des objectifs de cette aventure .

      A l'ère du tout, tout de suite en un clic, comment redonner aux enfants le goût de l'effort. 

      Pendant deux ans, 82 élèves de 4èm du collège Albert Londres de Saint Laurent du Maroni, ont du faire preuve      de courage et de ténacité pour arriver au sommet des Alpes .

  • éducation

    Trisomie : le grand jour pour des jeunes

    C'est une belle histoire. Ils s'appellent Doryne, Dylan, Djibril, Chiheida, Marie Marthe et Léa. Atteints de trisomie 21 ils vont découvrir Grenoble, dans le cadre d'un projet éducatif longuement préparé. Ils vont rencontrer leurs correspondants avec lesquels ils ont échangé pendant plus d'un an.
     

  • éducation

    Handicap : les PEP une association dévouée

    Deux des structures des PEP s'appellent désormais  "Suzanne Will" et "Eliette Danglades". Les noms de deux grandes dames de la culture. L'association départementale des pupilles de l'enseignement public a été créée en 1971 pour accompagner les enfants, adolescents et jeunes adultes déficients.
     

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play