Une tapouille surinamaise arraisonnée à l'embouchure de la Counamama

pêche
Tapouille Nonoo
©Marine Nationale
La tapouille Nonoo vient du Surinam et c'est la 31ème arraisonnée depuis le début de l'année. L'équipage de 4 personnes a été remis aux gendarmes mardi 19 novembre à l'arrivée de l'embarcation au Dégrad des Cannes. 
C'est au large d'Iracoubo que cette embarcation surinamaise a été remarquée lors de la mission de surveillance de la police des pêches  à bord de la vedette Mahury. Elle a été interceptée dans l'embouchure de la rivière Counamama à environ 40 nautiques de la délimitation entre la France et le Suriname.
A fond de cale se trouvaient une centaine de poissons et 2km de filet. Les poissons ont été rejetés à la mer. Le bateau ainsi que l'équipage ont été ramenés à la base du Dégrad des Cannes. Les 4 marins dont le capitaine surpris à pêcher en toute illégalité ont été remis aux gendarmes.
 

Les pêcheurs brésiliens bien que traqués continuent leur pêche illégale

La semaine dernière, la vedette Alizé avait procédé à 4 arraisonnements de pêcheurs illégaux  entre l'estuaire de l'Approuague et la pointe Béhague ce qui l'a conduit à rejeter à la mer près de 4 tonnes de poissons et des km de filets. Trois tapouilles  ont été verbalisées et reconduites dans les eaux brésiliennes  et une ramenée à la base nautique avec ses trois marins qui ont été livrés à la gendarmerie.
Le nombre d'arraisonnement de tapouilles pour 2013 est aujourd'hui de 31.