L’université de Guyane en marge de la visite présidentielle

visite présidentielle
Genviève Fioraso
Genviève Fioraso ©Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche
Une rencontre entre la ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso et des représentants du mouvement de grève du PUG est prévue cet après-midi. L’intersyndicale demandera des précisions sur  décret de création de l’université de Guyane.
La ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso accompagne actuellement le président Hollande dans le cadre de sa visite en Guyane. Sa présence était attendue en raison de l’enjeu que constitue l’université. Il y a un mois le mouvement de grève qui secouait le pôle universitaire de Guyane prenait fin.


Le décret de création de l'université Guyane attendu

La principale conquête obtenue par les  grévistes : l’engagement d’une transition avant la création d’une université de plein exercice. La relation entre l’administratrice provisoire, Anne Corval, et les anciens grévistes membre de l’intersyndical a connu quelques périodes de tensions avant que se renoue un dialogue plus constructif ces derniers jours. La préoccupation des professeurs et étudiants mobilisés porte sur le respect du planning annoncé : soit la promulgation du décret de création de l'université Guyane en début d’année prochaine. Il y a une dizaine de jours l’administratrice indiquait avoir eu des assurances de source ministérielle concernant le démarrage des travaux d’élaboration du dit décret.
Nul doute que de nouveaux engagements seront demandés à Geneviève Fioraso lors de la rencontre programmée dans l’après-midi avec la communauté universitaire.