Le spatial un satisfecit pour le président Hollande

politique
François Hollande, le nouveau président de la république
Le président de la république François Hollande ©outremer 1e
L'arrêt au centre spatial guyanais aura été l'occasion pour le président Hollande d'assister à la signature  du contrat entre Arianespace et Astrium pour 18 Ariane 5 mais de rendre aussi un hommage appuyé à la réussite de l'industrie spatiale française en terre guyanaise.

Le CSG, une réussite française en Guyane au sein de l'Europe

A la base spatiale de Kourou l'ambiance était au beau fixe ce matin. Le président Hollande a démarré son intervention en parlant de l'émotion ressentie pendant le survol des installations spatiales. Il a rappelé l'obligation qu'il avait de promouvoir ce fleuron de l'industrie qui peut s'enorgueillir de 57 succès. 10 milliards d'euros en provenance de l'Europe seront injectés dans les prochains programmes spatiaux. Il faut conforter le leader ship d'Ariaespace confrontée à la  concurrence notamment des USA, de la Russie,ou de la Chine. Il n'a pas manqué de souligner la place de la Guyane dans cette réussite spatiale.
Cette séance a pris fin avec la remise au président du CNES, Jean-Yves Legall, de l'insigne d'officier de la Légion d'honneur.


La MAS un modèle de réussite d'économie sociale et solidaire

La visite présidentielle s'est poursuivie à Kourou, chez le sénateur-maire Jean-Yves Antoinnette avec l'inauguration de la MAS (Maison d'Accueil Spécialisée). Un établissement de santé de pointe qui pourra accueillir jusqu'à 60 patients. L'ouverture de la MAS a permis l'embauche de nombreux jeunes qui ont été formés dans le cadre d'un projet d'insertion. François Hollande a salué ce qu'il considère comme un  modèle de réussite en matière d'économie sociale et solidaire. 

Malgré le retard pris, le président n'a écourté aucune de ses visites. Il sera à 16h00 à Mana. Il y développera une dernière intervention sur le développement de l'ouest guyanais.