La Région et l'Agence Française de développement unies pour aider la filiére pêche

pêche
crevettier
L'Agence française de développement (AFD) vient d'accorder un prêt de 750000€ à la société d'Armement Guyanais. Un véritable bol d'air pour les armateurs de la SAG propriétaire de 5 crevettiers à quai depuis 2 ans en attente de réfections. 
Suite à la liquidation de la société de pêche UNIFIPECHE, cinq crevettiers sont à quai depuis deux ans au port du Larivot. La société Guyanaise d’armement les a rachetés. Ils ont pour ambition de relancer la filière crevettière avec les crevettes sauvages guyanaises très prisées, aussi bien en consommation locale qu’en exportation.
René Gustave (président de la société Guyanaise d’armement) et Jocelyn Medaille (actionnaire de la société Guyanaise d’armement) expliquent leurs difficultés à obtenir des fonds d’investissements et ceux malgré un apport personnel effectué sur leurs propres deniers.  
Quand les banques privées sont frileuses, l’Agence Française de Développement peut prendre le relais. Son Directeur Ludovic Cocogne explique qu’en partenariat avec la Région Guyane, le prêt de 750000€ va permettre d’aider cette entreprise. Il espère ainsi que la filière crevette va se développer et créer de l’emploi.
Le déblocage de ces fonds va permettre de 30 personnes dont 25 marins.

Reportage de Jocelyne Helgouache et Elise Ramirez
 


Les Outre-mer en continu
Accéder au live