publicité

Les élus et candidats actifs sur le web

Les meetings sont de plus en plus rares. C’est en tout cas ce que l’on entend souvent. Pourtant d’autres types de rassemblement font bien moins de bruit. Sur la toile, les informations fusent de toute part mais au jeu de la visibilité tous les candidats ne sont pas égaux. 

© Casner Hilaire
© Casner Hilaire
  • Jessy Xavier
  • Publié le
Cela peut paraître facile et surtout moins coûteux de faire campagne sur le net mais attention cela demande à minima du temps et surtout du savoir-faire.

Être visible coûte que coûte

Il y a d’abord les candidats complets, twitter, Facebook, site Internet, leurs informations sont relayées partout parfois même en temps réel. L’usage des hashtags, ces mots clefs qui permettent de naviguer sur les réseaux sociaux, se multiplie, l’objectif est bien d’occuper le terrain virtuel. Photos des colistiers, flyers en ligne, la clef pour être visible dans l’univers de la toile c’est le flux des actualités régulières et des visuels attractifs.

Mais surtout être performant

Les plus performants ne se contentent pas de profiter des réseaux sociaux pour rendre compte de leur agenda, jouant la carte du multimédia, ils proposent de voir ou revoir les débats publics auxquels ils ont pris part sur les médias, postent des vidéos youtube destinées au seul public des internautes.  La campagne virtuelle c’est aussi l’écho du net. Des sites internet d’actualité comme politiques-publiques sont des vitrines du débat public, via des articles ou des commentaires. Plus confidentiel, le réseau twitter est un terrain d’expression qui gagne en notoriété dans le département. Autre tendance, le portefeuille d’adresses électroniques, nouvelle arme de campagne,  les tracts ne se diffusent plus dans la rue mais bien directement chez vous dans votre salon via votre écran d’ordinateur, votre tablette ou votre smartphone.

Bon nombre de candidats semblent avoir compris l’intérêt d’occuper ce terrain d’où des efforts parfois mal récompensés car un site Internet peu actif ou peu accueillant peut influencer négativement l’image du candidat. Certains ont trouvé la solution il sont tout simplement absents de la toile.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play