publicité

13 maires élus au premier tour

Sur les 22 communes de Guyane, treize maires ont été élus et certains avec une très confortable majorité. Parmi eux trois nouveaux venus dont deux femmes.

© Eric Léon
© Eric Léon
  • Par Catherine Lama
  • Publié le
La palme de de ce premier tour de scrutin revient à Marie-Laure Phinéra Horth réélue avec 69,75% des voix à Cayenne. Elle est suivie de près par Léon Bertrand, le plus ancien maire de Guyane, réélu très confortablement pour un 6ème mandat avec 65,47% des suffrages dans la sous-préfecture Saint-Laurent du Maroni.
A Mana Georges Patient  a éteint le feu et garde son fauteuil de maire pour une cinquième mandature, il a réuni sous son nom 54,20% des votes.A l'est, du nouveau avec l'ancien maire Georges Elfort qui récupère son siège de premier édile perdu en 2008 au profit de la première femme élue maire de Guyane Fabienne Mathurin-Brouard. Il réalise un score de 51,83% dans la ville frontière de Saint-Georges.

Cornélie Sellali Bois-Blanc mairesse à Iracoubo

Sur le fleuve Maroni Serge Anelli s'impose sans coup férir devant Tobi Balla à Maripasoula, Apatou continue sa route avec Paul Dolianki. René Monerville recueille 58,8% des suffrages à Camopi et en demeure le maire. Paul Martin fera bien un quatrième mandat à Grand-Santi. Seul à Ouanary, Eric Rozé se maintient à la tête de sa commune. Seule également en lice, Véronique Jacaria sera la nouvelle mairesse de Saint-Elie.
Sans surprise, David Riché est largement réélu à Roura et rempile pour un second mandat. Patrick Lecante à Montsinéry-Tonnegrande n'a pas eu à forcer son talent pour sa réélection.
La plus belle réussite de ce premier tour de scrutin des municipale reste la victoire incontestable de Cornélie Sellali Bois-Blanc à Iracoubo où avec un score de 56,81%, elle élimine le maire sortant Daniel Mangal et devient la première femme amérindienne maire en Guyane



Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play