publicité

Y aura t-il un duel à Kourou?

A Kourou, le maire sortant vire en tête avec 42.37% des voix, François Ringuet est deuxième avec 32.46%. Triangulaire ou pas? Isabelle Niveau troisième avec 11.9% détient la clé. Juliana Rimane et Conrad Desflots ont été éliminés avec respectivement 7% et 6% des suffrages exprimés.

© FL
© FL
  • Par Frédéric Larzabal
  • Publié le
Jean-Etienne Antoinette, maire sortant et tête de la liste « Parce que chacun est important » est en ballottage favorable avec 42.37%. Il se dit très confiant pour le deuxième tour et pense que la clef du succès se trouve chez les abstentionnistes : « Nous allons tout faire encore une fois pour qu’il y ait une plus forte mobilisation, il nous reste 5 jours pour le faire »
Le principal adversaire de Jean-Etienne Antoinette est François Ringuet (tête de liste « agir ensemble pour l’avenir de Kourou ») avec ses 32.46%. Il croit en la victoire au second tour et se fie aux chiffres pour cela : « Nous avons du monde avec nous, nous avons des collectivités qui nous suivent et la population a démontré par rapport aux chiffres qu’il fallait un réel changement sur Kourou »
Arrivée troisième, Isabelle Niveau (tête de liste « vivre Kourou autrement ») fort de ses 11.90% peut se maintenir pour le second round et jouer ainsi les troubles fête. Mais dans un premier temps elle fait appel à son équipe : « dans une démocratie on discute, la première des choses va être de discuter avec le groupe pour savoir ce que l’on veut vraiment faire ». Elle rencontrait hier soir François Ringuet.

Juliana Rimane soutiendra François Ringuet

Juliana Rimane tête de liste « A l’écoute de vos ambitions » a été battue. Visiblement des échanges s’étaient tenus en amont avec François Ringuet. Elle déclare : « moi je soutiens François Ringuet, voila c’est clair. Notre équipe a toujours dit qu’elle soutiendrait François Ringuet, nous maintenons ce que nous avons toujours dit ».
Autre perdant pour la mairie de Kourou, Conrad Desflots (tête de liste « Quand diversité devient force ») semble déçu, mais en démocrate il accepte le verdict des urnes : « malheureusement le projet que nous avons fait ne correspond pas à l’attente des Kourouciens, c’est dommage. C’est la démocratie et je me plie au verdict populaire ». 

Le reportage de Jean-Gilles Assard et Olivia Alais
Reactions des candidats a Kourou




Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play