publicité

Le filet "TED" l'ami des tortues

Un filet mis au point aux Etats-Unis est utilisé par l’ensemble de la filière crevettière en Guyane. « TED » (Turtle Excluder Device) c’est son nom, permet d’éviter la capture de mammifères marins comme les tortues qui viennent chaque année pondre sur les plages guyanaises.

© Guyane 1ère
© Guyane 1ère
  • Par Frédéric Larzabal
  • Publié le , mis à jour le
Sur le port de pêche du Larivot en Guyane, deux Américains de la NOA l’administration américaine de l’océan, sont en visite d’inspection. Tous les ans, ils viennent en Guyane conseiller les pécheurs pour la manipulation des filets appelés « TED » et conçu aux Etats-Unis dans les années 80. Ces filets empêchent les tortues marines d’être capturées. Testés depuis 2005, ils sont aujourd’hui obligatoires pour tout chalutier qui opère dans les eaux guyanaises. Avant l’utilisation de ce filet en 1991, Jack Forrester (spécialiste en matériel de pêche) explique : « dans le Golf du Mexique, il ne restait que 700 tortues de Kemp recensées et maintenant 20000, cela prouve que ce système fonctionne ».


Le filet TED représente un double intérêt 

Sur le port du Larivot, les 31 chalutiers travaillent avec ce filet, protégeant ainsi les tortues marines et tous les grands mammifères marins. Jean-Yves Tarcy (chargé de mission au comité des pécheurs Guyanais) témoigne de la satisfaction des professionnels de la mer. Effectivement les pécheurs gagnent du temps sur le tri des prises et les crevettes ne se retrouvent pas écrasées au fond du filet, elles sont donc de meilleure qualité.
1000 tonnes de crevettes sont péchées chaque année dans les eaux guyanaises. La pêche représente aujourd’hui le troisième secteur économique du département.

Le reportage de Jocelyne Helgoualch et Elise Ramirez
Filet TED


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play