guyane
info locale

La Belgique, la surprise du Mondial ?

coupe du monde
Kompany
Outsider pour certains, surcotée pour d’autres, la Belgique constitue un des points d’interrogation de la Coupe du Monde. Et si nos voisins d’outre-Quiévrain créaient la surprise ?
Sur les terrains de Belgique, un but s’appelle un « goal » tandis qu’un carton jaune se dit « bristol jaune ». Bien que le jargon belge paraisse atypique, nul doute qu’il faudra compter sur les "Diables Rouges" au Mondial.

Emmenés par la légende Marc Wilmots, la Belgique s’appuie sur une génération dorée, évoluant tous dans de grands clubs européens.

Un symbole d'unité nationale

Devant le (futur) meilleur gardien du monde Thibaut Courtois, le capitaine Vincent Kompany se pose en leader charismatique de la sélection nationale. Trilingue (français, néerlandais et allemand), le capitaine de Manchester City porte une voix quasi-politique dans une Belgique divisée, jusqu’à s’attirer les éloges du roi Philippe de Belgique.  

Cristallisant symboliquement un rêve d’unité nationale, les "Diables Rouges" sont de surcroît adeptes du beau jeu. Les artificiers se nomment Eden Hazard, Kevin De Bruyne, Romelu Lukaku ou encore Adnan Januzaj, tandis qu’au milieu de terrain Axel Witsel et Marouane Fellaini veillent au grain.

Une attaque de feu et une défense de fer

Complète dans tous les compartiments de jeu, la Belgique se sait attendue. Inexpérimentée à l’échelle internationale, elle sort d’une campagne de qualification brillante. Arrivés en tête de leur groupe, les "Diables Rouges" ont signé un sans faute, avec huit victoires, deux matches nuls et aucune défaite. Doté d’une attaque de feu (18 buts inscrits en qualification) et d’une défense de fer (4 buts encaissés en qualification), la Belgique a tous les éléments pour faire un beau parcours.

Jusqu’où peut aller la Belgique dans cette Coupe du Monde ? Dans un groupe H a priori à sa portée (Russie, Algérie, Corée du Sud), les "Diables Rouges" devront impressionner afin de ne pas être pris à la légère. Et rêver, pourquoi pas, d’un mois de juillet brésilien.

Le premier match des Diables Rouges, Belgique-Algérie, est à suivre en direct à 13h sur les antennes de Guyane1ère.

 

Publicité