publicité

La coupe du monde à Manaus, une addition salée

Manaus était une ville hôte pour la coupe du Monde. La construction du stade Arena extrêment coûteuse s'est faite dans la douleur mais les dirigeants politiques escomptaient des retombées touristiques importantes pour la ville. A quelques jours de la fin du mundial, le bilan est contrasté.

Le marché de Manaus © Claire Giroud
© Claire Giroud Le marché de Manaus
  • Par Catherine Lama
  • Publié le
La défaite humiliante de la seleçaõ ramène le peuple à une dure réalité : celle d'une coupe du monde qui aura coûté 11 milliards d'euros à la nation du football dans un contexte social très dégradé. La pilule est amère à avaler pour bon nombre de brésiliens. A Manaus, par exemple,  l'énorme stade Arenas do Amazônia qui a coûté 605 millions et accueilli quatre matchs de la coupe du monde risque maintenant de peu servir. Dans la capitale de l'Amazonie, certains habitants parlent de supercherie.

Le reportage de Claire Giroud et Jean-Gilles Assard

Manaus à l'heure du bilan

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play