publicité

Le quartier de Mirza fait peau neuve

Après démolition et reconstruction de bâtiments, voici venu le temps de la livraison. Deux nouveaux immeubles ont été inaugurés ce mardi à Mirza et à la rue Paul Amusant à Cayenne. 33 nouveaux logements sont à livrer dans le cadre du PDRU de la ville de Cayenne.

© MD
© MD
  • Marc Duvil
  • Publié le
Ils ont été construits selon les exigences écologiques en vigueur actuellement. Ces deux nouveaux bâtiments sont aujourd’hui un exemple en la matière à la cité Mirza et la rue Paul Amusant à Cayenne. « Les nouvelles constructions doivent privilégier une ventilation et luminosité naturelles. Donc forcément, nos permis lorsqu’ils sont déposés, sont étudiés dans ce sens-là. De toutes les façons, aucun permis n’est accepté s’il ne répond  pas à ces normes », rappelle Pierre-Victor Grandin, chef de projet ANRU pour le bailleur social la Siguy.

Des locataires pressés d'intégrer les nouveaux locaux

Avec l’inauguration de ces deux immeubles lundi derniers, c’est le PDRU (Projet de Développement et de Rénovation Urbaine) de la ville de Cayenne qui se poursuit. Les futurs locataires ont visité les appartements en présence des responsables des différents partenaires comme la mairie, l’Etat, les bailleurs sociaux et les collectivités régionale et départementale. Le sourire et la satisfaction affichés sur tous les visages témoignent de l’impatience des habitants de prendre possession de leur logement. « Quand pourra-t-on s’y installer ? », demandent certains. Parmi les locataires de Mirza, il y a beaucoup de personnes du troisième âge. Et pour cause, le bâtiment a été conçu avec les règles qui régissent l’habitat des personnes âgées. Dans chacun des trois halls qui composent ce bâtiment, il y a un ascenseur adapté aux personnes à mobilité réduite. « A la base, le bâtiment a été étudié pour accueillir, s’il le faut, les personnes âgées qui sont en capacité de vivre seules. C’est la raison pour laquelle chaque plot est équipé d’un ascenseur », explique le chef de projet Pierre-Victor Grandin.
Ce nouvel immeuble a été érigé en lieu et place du célèbre bâtiment A, celui que l’on appelait vulgairement sur un ton méprisant le « Bâtiment sale ». Il contenait 40 logements devenus insalubres avec le temps. Aujourd’hui, le nouveau n’en contient que 21. C’est la preuve que le confort et le bien-être des habitants ont été privilégiés.
A la rue Paul Amusant, non loin du centre-ville, 12 appartements attendent d’être occupés. Le confort est identique à celui du bâtiment de Mirza, avec les ascenseurs en moins.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play