publicité

Sécurité routière : des kiosques numériques pour diminuer les zones blanches sur les routes de Guyane

De grandes portions de route où zones blanches, ne sont pas couvertes par les opérateurs téléphoniques. Le colonel Félix Antenor-Habazac, directeur du SDIS préconise l'installation de kiosques numériques. Cela faciliterait la tâche des secouristes lors de leurs interventions sur des accidents.

© guyane 1ère
© guyane 1ère
  • Par Catherine Lama
  • Publié le
De nombreuses zones blanches existent sur les routes de Guyane. Impossible de téléphoner sur ces portions de routes, elles ne sont pas couvertes par la téléphonie. Une carence qui complique la tâche des secouristes lorsqu'il s'agit de faire intervenir des secours sur des accidents survenus dans ces lieux qui peuvent être éloignés des communes.  
Cela était le cas lors de l'accident du 20 octobre sur la route de Kourou-Sinnamary. Des zones blanches, il y en a aussi sur la nationale 2 entre Régina et Saint-Georges, sur la route de plages à Rémire-Montjoly et bien sûr entre Sinnamary et Saint-Laurent.
Or, on le sait, en matière de secours à personnes, des délais d'alerte trop importants peuvent entraîner la mort de victimes.
Pour cela les pompiers sont pourvus de valises satellitaires. le colonel Félix Antenor Habazac suggère que des kiosques numériques soient installés pour pallier ces manques.

L'interview du colonel Félix Anténor-Habazac, directeur du Service Départemental d'Incendie et de Secours de Guyane

Colonel Antenor-Habazac


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play