publicité

5 personnes placées en garde à vue dans l'affaire de l'agression des policiers

Samedi matin, une intervention sur un accident vire au pugilat entre cinq policiers et une vingtaine de personnes. Les policiers et un pompier sont blessés. Une enquête est ouverte. Rondement menée, elle aboutit à l'interpellation de cinq personnes.

© D.R
© D.R
  • Guyane 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Cinq individus ont été placés en garde à vue suite à l'agression de policiers, rond point Leblond. L'enquête a permis d'identifier sept personnes qui ont participer au pugilat, elles étaient une vingtaine à être incriminées.
Les cinq hommes mis en cause plus le chauffeur arrêté samedi matin, seront jugés en comparution immédiate vendredi. Ils encourent une peine d'emprisonnement de 5 ans pour violences sur agents de la force publique.

Dans cette affaire, le préfet Eric Spitz a salué les professionnalisme des policiers blessés et a réitéré sa pleine confiance à l'ensemble des forces de l'ordre qui oeuvrent pour assurer la sécurité de la population.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.
Cela ne vous prendra que quelques minutes.

Je participe à l'enquête