« Miss France 2015 : Valéria Coelho Maciel se confie à 1ère »

miss france
Valéria Coelho Maciel
©La 1ère
En octobre, la belle Valéria Coelho Maciel a été élue Miss Guyane par tous les Guyanais. Ce soir, elle remonte sur scène pour participer cette fois-ci à l’élection de Miss France 2015. Peut-elle succéder à Flora Coquerel ? Pour le savoir, rendez-vous sur Guyane 1ère samedi 6 décembre à 16h55. 
Bonjour Valéria, si vous deviez vous décrire en quelques mots, quels seraient-ils ?
Je me considère comme une personne déterminée. J’essaie toujours d’aller jusqu’au bout dans tout ce que j’entreprends. Depuis mon plus jeune âge, je suis appliquée et consciencieuse dans toutes mes activités. Je pense également être sociable et à l’écoute des gens.

Dans quel état d’esprit êtes-vous pour vivre cette soirée élection devant toute la Guyane et toute la France ?
Je suis curieuse. Depuis le début de cette aventure, je vis des choses incroyables qui resteront toute ma vie gravées dans ma mémoire. Je vis donc chaque journée avec une grande curiosité, dans l’impatience de découvrir ce qui va se passer la minute suivante.
 
Quelle a été la réaction de vos proches quand ils ont appris votre participation ?
J’aimerais d’abord parler de ma réaction personnelle. Comme les gens ont pu le voir le jour de mon élection en temps que Miss Guyane, j’ai eu une à deux secondes d’hésitation puis j’ai compris que c’était bien moi que l’on appelait. Je n’avais jamais été couronnée lors des précédents concours pour lesquels je m’étais présentée. Mais je voulais tenter ma chance, vivre cette expérience et cela a été un succès !
Ma famille a été extrêmement heureuse. Ma maman notamment, ainsi que ma marraine. Depuis mes 14 ans, elles m’encouragent dans les concours de beauté, les défilés –car je fais partie d’une agence de mannequinat en Guyane- et me suivent lors des séances photos.
Elles seront présentes à l’élection avec mes soeurs. C’est un immense bonheur de les savoir dans la salle car mes soeurs sont parties en métropole pour faire leurs études. Cela va nous permettre d’être réunis ! C’est une grande joie pour moi de voir la fierté dans l’oeil de mes proches.
 
Est-ce que cela vous donne de la force de savoir que vous avez autant de supporters en Guyane ?
J’ai du mal à réaliser. Je sens bien qu’il y a un immense enthousiasme. Je reçois chaque jour énormément de soutien par sms, par mail ou sur les réseaux sociaux. Lors de mon élection à Miss Guyane, j’ai même reçu des messages des Etats-Unis et d’Allemagne. Je n’arrivais pas à réaliser. Maintenant que j’ai réussi à obtenir la couronne de Miss Guyane, je vais faire de mon mieux pour porter les couleurs de ma belle région.
 
Avez-vous un message à adresser à vos supporters ?
Tout d’abord, un grand merci à tous ceux qui croient en moi, bien sûr. J’essaie de lire chaque soir les messages d’encouragement que je reçois et d’y répondre. Cela me procure un très grand enthousiasme et m’incite à avancer au sein du concours. Chaque jour, je suis, grâce à eux, encore plus fière de moi et plus heureuse de participer.
 
Qu’appréhendez-vous le plus lors de ce concours ?
Je reste avant tout curieuse. J’ai eu l’opportunité de participer à plusieurs concours.
Comme pour les précédents, je vais essayer avant tout de rester moi-même, calme et sereine.
Le stress sera certainement au rendez-vous… Mais je vais respirer profondément avant de rentrer sur scène (rires).
 
Si vous êtes sacrée Miss France, que souhaiteriez-vous pouvoir apporter à ce titre en tant que Miss Guyane ?
Je voudrais avoir l’opportunité de partager avec les Français mes différentes cultures. Je suis avant tout française mais je souhaiterais faire connaître mes cultures brésilienne et guyanaise dont je suis tellement fière. Cela sera également une formidable occasion de découvrir et d’apprendre.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live