publicité

Le patrouilleur la Gracieuse tire sur une tapouille brésilienne

L'équipage d'une tapouille brésilienne située dans les eaux territoriales françaises a refusé de se laisser contrôler par la police maritime française. Des projectiles ont été envoyés sur l'équipe de contrôle. Le patrouilleur a riposté par des tirs. Un marin brésilien a été blessé au bras.

© guyane 1ère
© guyane 1ère
  • Guyane 1ère
  • Publié le , mis à jour le

L'action en mer se durcit

L'équipage du patrouilleur "La Gracieuse" a procédé aujourd'hui à ses premiers tirs sur une tapouille brésilienne. Le navire qui se trouvait dans les eaux territoriales française a refusé d'être contrôlé. Les marins se sont rebellés et ont envoyé des projectiles sur le patrouilleur. Les militaires ont  d'abord tiré pour avertir avant de procéder à un tir d'arrêt pour permettre au groupe d'intervention de la gendarmerie maritime de monter à bord. Au cours de de l'intervention un marin a été blessé au bras.


Tapouille et marins déroutés au port du Dégrad des Cannes

Sur cette tapouille, huit marins ont été interpellés, 432 pièces de poisson ont été saisies ainsi que 30 kg de vessies natatoires. Le navire et l'équipage ont été déroutés vers le port du Dégrad des Cannes  par la vedette de la gendarmerie maritime Orgnabo.
Le patrouilleur La Gracieuse est resté sur zone pour continuer sa mission.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play