Toute la Guyane connectée à l’Internet, et pourquoi pas ?

technologies
Ballon stratosphérique
C'est un problème récurrent en Guyane les "zones blanches" où l'Internet n'est pas accessible. Cela va peut être changer grâce à Google. La société va s'appuyer sur l'expertise française pour connecter la planète grâce à des ballons. Le centre national d'étude spatial est au cœur du projet.
Un ballon s'envole et il va flotter à plus de 20 km du sol pour servir de borne Internet. Un pari fou lancé par Google en partenariat avec l'agence spatiale française. Objectif permettre à toutes les zones du monde d'avoir accès à Internet. Richard Debaul le fondateur du projet ”LOON” est enthousiaste : “4 Milliards et demi de personnes n'ont pas encore accès à Internet, comme certaines villes dans des endroits reculés. Le projet “LOON” va jouer un grand rôle pour connecter ces personnes déconnectées”. Ce drôles de ballons fait 15 m de diamètre et mesure 12 m de haut, une fois dans la stratosphère son boîtier électronique reçoit des signaux d'accès à Internet et il les renvoie dans les maisons isolées. Une technologie que l'agence spatiale française va continuer à développer. Jean-Yves Legall Président du centre national d'études spatiales (CNES) ne cache pas sa fierté : “Nous serons très fiers si dans un an ou deux on arrivait à briser la fracture numérique grâce à une technologie développée par le CNES”. En Nouvelle-Zélande l'expérience a été testée dans des fermes du bout du monde avec succès. Ça coûte 1000 fois moins cher qu'avec les satellites actuels. Dès 2015 une centaine de ces ballons Internet pourrait dériver ainsi autour de la terre.

Le reportage de  Raphaèle Schapira et Camille Baize


Les Outre-mer en continu
Accéder au live